Comment choisir la farine pour pâtisserie ?

Qui n’aime pas les pâtisseries, puisque c’est crémeux et sucré et même, avec une touche salée, c’est toujours bon. La base de la pâtisserie est la farine, et pour ne pas rater une seule recette, il est important de choisir sa farine.

Quels sont les différents types de farine ?

Ce qui différencie les farines sur le marché est sa blancheur. Sachez qu’il y a plusieurs types de farine. Ce qui est d’origine du blé sont signés par la lettre « T » suivit de deux chiffres comme le T45 qui est la plus blanche des gammes de farine. On peut également distinguer la farine par ses compositions, le T55 est plus légèrement complet que la T45. La farine T80 est approximativement la plus utilisée dans la cuisine. La farine de seigle est utilisée pour faire du pain et les biscuits, tandis que la farine d’orge est plutôt faite pour faire des beignets. La farine d’épeautre est idéale pour la santé, car il maintient un bon niveau de sucre dans le corps. Celle-ci est juste parfaite pour faire des galettes et des gâteaux et c’est le plus utilisé dans la pâtisserie. 

 

Comment choisir sa farine pour pâtisserie ?

Une fois que vous savez décrypter les étiquettes des farines, il faut comprendre vos besoins maintenant. La farine pour le gâteau n’est pas trop blanche, ce sera de la farine T65 ou le T80. Il faut comprendre que la farine à base de blé est la plus convenable au four. Attention, il y a encore différents types de blé, mais le plus néfaste pour faire un gâteau est le blé du sarrasin ou le blé noir. La farine pour la pâtisserie doit contenir du gluten afin de lever la pâte très facilement. Le gluten n’est pas si mauvais quand il est bien dosé dans les ingrédients. Il faut de la farine qui est facile à travailler et augmentera le volume du gâteau. 

Il faut donc bien regarder les ingrédients qui composent cette farine avant de l’acheter. Et n’oubliez pas de tamiser la farine avant de l’utiliser.